Cendrine (Conte de Guadeloupe)

2,90

Téléchargement titre MP3 : 20 Mo
Durée du conte : 9 minutes.

Catégorie : Étiquette :

Extraits

  1. CENDRINE (Conte de Guadeloupe) Enfance et Découvertes 0:47

En Guadeloupe, près de la ville de Sainte-Anne, il y a de cela bien longtemps, une mère avait deux filles. L’une se nommait Joséphine et était bien jolie, l’autre avait pour prénom Cendrine car bébé on la laissait souvent tout près du feu et des cendres du foyer. Des deux sœurs c’était pourtant Cendrine la plus belle. Autant Joséphine pouvait être cajolée, conseillée et aimée par sa mère autant Cendrine souffrait d’être abandonnée et maltraitée.

Ainsi… ainsi à la maison, Cendrine faisait la cuisine, la vaisselle, le ménage, le lavage, le repassage et en plus c’est elle qui nourrissait les animaux de l’habitation et travaillait aux champs de canne à sucre. Courageuse, Cendrine travaillait sans jamais se révolter. Depuis son plus jeune âge, elle n’avait connu que le travail, les cris et les coups.

La méchanceté de sa mère à son égard venait du fait dit-on qu’une diablesse, le jour du baptême de Cendrine, lui avait servi de marraine. Oh, bien sûr cela ne s’était pas passé ainsi, le jour de son baptême, en pleine fête, une femme extrêmement belle et très bien habillée se présenta. Comme s’était la coutume à l’époque, on lui proposa de lui laver les pieds pour effacer la poussière des chemins. On lui tendit pour se faire une grande cuvette de terre cuite rouge et lorsqu’elle plaça ses pieds nus dedans, on entendit :
« Ca paillen, ce n’est rien, mes bracelets ont tintés ».
Elle dansa merveilleusement bien toute la nuit et berça à plusieurs reprises le bébé dans ses bras.

En fin de soirée, on ramassa le plat curieux où les invités avaient glissé une pièce au cours de la fête puis, chacun s’en alla. Quelqu’un remarqua alors la trace d’un pied de bouc sur le sol. Il paraît que la cuvette en terre où la jeune femme s’était lavée les pieds porte encore cette empreinte. Il n’est pas rare qu’aux Antilles, l’on reconnaisse les diablesses au fait qu’elles ont un pied tout à fait normal et un autre de cheval ou de bouc…

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.